GERMAINE

      Fête le 15 juin

Née à Pibrac, près de Toulouse, Germaine est scrofuleuse (elle souffre d'abcès purulents autour du cou), infirme d'une main, mal nourrie et maltraitée par sa marâtre.

Elle est ignorée et méprisée de tous.

Elle dort dans la bergerie et est employée à garder les moutons.

Pieuse et douce, elle partage toujours son pain avec plus pauvre qu'elle.

A 21 ans environ, elle est retrouvée morte sous l'escalier de la bergerie le 15 juin 1601 au matin.

On l'enterre et on l'oublie.

Son corps est retrouvé intact par hasard 40 ans après, dans l'église du village, sous le dallage.

De nombreux miracles se produisent alors et son culte se propage rapidement.

Germaine a peu parlé mais beaucoup aimé.

Elle reste un des plus beaux modèles de sainteté cachée et ne cesse d'attirer de nombreux pèlerins de France et de l'étranger dans son village de Pibrac.

Remarque  : Germaine, jeune fille mal aimée, handicapée, sans instruction, nous montre que la sainteté se vit souvent dans l'ombre, dans la simplicité, et peut même être ignorée de l'entourage.

Compléments