JEAN MARTIN MOYE
     Fête le 4 mai

Né à Cutting, près de Metz, de parents cultivateurs, Jean-Martin est le sixième d'une famille de 13 enfants.

Prêtre, il constate le manque de formation religieuse des enfants des campagnes et crée la Société des Sœurs de la Providence vouée à l'instruction des enfants.

A 41 ans, Jean-Martin entre aux Missions Étrangères.

Envoyé en Chine 2 ans après, il fonde l'Institut des Vierges Enseignantes de Chine pour évangéliser les femmes païennes par les femmes chrétiennes.

Il fait baptiser les enfants qui vont mourir : c'est le précurseur de l'Œuvre de la Sainte Enfance.

Sans cesse pourchassé, il connaît la prison et les tortures.

Épuisé, malade, il doit regagner la France au bout de 10 ans.

Il meurt à 63 ans du typhus, à Trèves, en soignant des personnes atteints de cette maladie.

Un de ses geoliers, Augustin Tchao (représenté sur le médaillon), touché par la bonté du missionnaire, se convertit, devient prêtre et martyr.
Il est béatifié avant Jean-Martin, en 1900 et canonisé par Jean Paul II en 2000.

Compléments