JEAN MARIE VIANNEY      Fête le 4 août

Né à Dardilly, prés de Lyon, d'une famille de cultivateurs, Jean-Marie entre tardivement au séminaire et a de grosses difficultés pour apprendre le Latin.

II est finalement ordonné prêtre à l'âge de 29 ans, car son évêque est touché par sa dévotion envers Marie.

Jean-Marie arrive à Ars à 32 ans et y reste 41 ans.

Il n'a qu'un seul souci : ramener à Dieu toutes les âmes qui lui sont confiées.

Il multiplie pour cela prières et pénitences. Il passe la majeure partie de son temps au confessionnal où les foules se pressent.

Tourmenté par le démon, surtout à la veille de grandes conversions, il le fait fuir par son humilité.

Il meurt d'épuisement à 73 ans.

Il a dit entre autres :

" Que la pensée de la présence de Dieu est douce et consolante …. C'est un avant goût du ciel ! "

et aussi :

"Que fait Notre Seigneur dans le Tabernacle …
Il sort de son Cœur une transpiration de tendresse et de miséricorde pour noyer les péchés du monde …
Il attend que nous allions lui dire nos besoins et le recevoir …
Il veut que nous ayons le bonheur de le trouver toutes les fois que nous voudrons le chercher …
le Tabernacle est le garde-manger de nos âmes
".

Jean Marie, modeste curé d'un petit village, est proclamé par l'Eglise en 1925 patron des curés du monde entier.

Compléments