Fête le 2 octobre

88_bx_ANTOINE_CHEVRIERNé à Lyon, Antoine est le fils d'un employé. Il est ordonné prêtre en 1850 et devient vicaire à Saint-André de la Guillotière dans la banlieue lyonnaise où il découvre la grande misère du monde ouvrier.
Le 25 décembre 1856, près de la crèche de l'Enfant Jésus, il décide « de suivre Jésus-Christ de plus près, pour se rendre plus capable de travailler efficacement au salut des âmes ». Il sent qu'il faut des prêtres pauvres pour rejoindre les pauvres. Il fonde alors, en 1860, une œuvre de Première Communion au Prado. Il recueille des enfants et adolescents livrés à eux-mêmes. Sous le couvert de cette œuvre, il prépare des prêtres pauvres parmi les pauvres qui réalisent son idéal sacerdotal de vie évangélique dans le ministère des paroisses. Il fonde en même temps une Société de religieuses dans le même esprit et avec le même but. Une jeune ouvrière, Marie Boisson devient la première sœur du Prado. Antoine meurt à 53 ans, il n'a pu former que 4 prêtres.

Toute sa vie Antoine a puisé sa force dans la méditation du mystère de la Crèche, de la Croix, de l'Eucharistie. On a dit de lui qu'il était « un François d'Assise dans les fumées d'usines ».