THERESE COUDERC

                                                       

   Fête le 26 septembre

Née au Mas de Sablières, dans l'Ardèche, Marie-Victoire est la 4ème enfant d'une famille nombreuse de paysans cévenols.

Après un bref séjour à l'école, elle demeure dans sa campagne jusqu'à 20 ans.

Elle entre dans une congrégation diocésaine naissante fondée par le père Terme où elle prend le nom de Thérèse.

Avec 2 autres religieuses, elle est envoyée à Lalouvesc, au tombeau de Saint Régis, pour accueillir les pèlerines.

A 23 ans, elle devient malgré elle supérieure de la Congrégation.

Soucieuse de donner une formation spirituelle aux pèlerines, et sur les conseils du père Terme, elle se met à donner les exercices de Saint Ignace.

C'est la naissance de l'Institut religieux de Notre Dame du Cénacle qui allie à la fois la vie contemplative à la vie active et qui est organisé de façon à offrir à toutes catégories de personnes, de toutes conditions sociales, la possibilité d'un temps de retraite, de prière et d'enseignement.

Après la mort du père Terme, Thérèse est remplacée à la tête de la communauté par une veuve qui vient d'y entrer et la communauté sombre peu à peu dans le désordre.

Il faut nommer une nouvelle supérieure. Thérèse s'efface et encourage les sœurs à élire Mère Charlotte Contenet qui réussit à redresser la situation tout en tenant Thérèse à l'écart.

Mais peu à peu, la supérieure se rend compte des capacités de Thérèse et lui redonne sa confiance.
Thérèse a écrit : « C'est là tout ce que j'ai fait : me livrer, le Bon Dieu a fait le reste ».

Compléments