frère Salomon

Frère des Ecoles Chrétiennes

(fondés par St Jean-Baptiste De La Salle)

Martyr de la Révolution Française
(Premier saint de la révolution)



Né le 14 novembre 1745 in Boulogne-ser-Mer, Pas-de-Calais (France)

Exécuté le 2 septembre 1792 au couvent des Carmes à Paris  avec 188 compagnons martyrs

Béatifié le 17 Octobre 1926 par Pie XI avec les 188 autres martyrs de septembre 1792

Décret concernant un miracle attribué à son intercession : 10 mai 2016

Maria Alejandra Hernandez a 5 ans en 2007 lorsqu’elle est mordue par un serpent venimeux. Les religieuses qui hébergent l’enfant l’emmènent à l’hôpital. Mais sans réels soins depuis deux jours, les médecins estiment faibles ses chances de survie. On prie alors frère Salomon dont une image orne la chapelle des sœurs. Le diocèse de Caracas reconnaîtra la guérison inexpliquée de Maria en 2011.

Canonisé à Rome le 16 octobre 2016

Fête le 2 septembre

Né à Boulogne, le 14 novembre 1745. Ses parents sont commerçants dans la basse ville de Boulogne. Il entre au noviciat le 25 mars 1767. Devenu Frère Salomon, devient professeur à 23 ans et prononce ses vœux à 27 ans. il s’occupera des novices, dirigera un grand complexe éducatif de 1000 étudiants, enseignera les mathématiques. Au chapitre général de 1787, il est choisi comme secrétaire du supérieur général de sa congrégation le frère Agathon : il reçoit ce changement avec sa disponibilité et son humilité habituelles : « Priez Dieu seulement qu’Il m’accorde de faire mon emploi, quel qu’il soit, pour son amour, qu’Il détruise mon orgueil et qu’Il me donne l’humilité, en un mot que je devienne un saint. Oh ! que j’en suis éloigné ! », écrit-il à Rosalie (17 juillet 1788).

Il refuse de prêter le serment de Constitution civile du clergé, un refus passible d’exil, d’emprisonnement et même de mort. La plupart des Frères refusèrent et durent abandonner leurs écoles et leurs communautés et se cacher, l’Institut n’ayant plus de statut légal.

Il vit alors seul à Paris dans la clandestinité. Il reste de lui de nombreuses lettres qu’il écrivit à sa famille. La toute dernière date du 15 août 1792. Ce jour-là, il est arrêté et emprisonné au Couvent des Carmes, avec de nombreux évêques, prêtres et religieux.

Le 2 septembre, les prisonniers furent massacrés à l’épée dans le couvent et son jardin. Le frère Salomon est le premier Frère des Ecoles chrétiennes martyr et aussi le premier à avoir été béatifié, le 17 octobre 1926, avec 188 de ses compagnons martyrs.