Dominicain - Prieur du Couvent de Castres - Martyr

Tué le 29 septembre 1968 à Revel

Souvent considéré comme bienheureux et fêté le 30 novembre mais n’a pas été béatifié par l’Eglise

Plus de renseignements :

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/9388/Bienheureux-Pierre-Guillot.html

et :  http://www.lauragais-patrimoine.fr/VILLES_ET_VILLAGES/BASTIDE%20DE%20REVEL/HUGUENOTS/HUGUENOTS-REVEL.html

extrait : Les hérétiques voyant que le P. Pierre Guillot ne se résoudrait jamais à apostasier résolurent d'en finir avec lui. Ils le revêtirent d'ornements sacerdotaux, et le faisant monter sur un âne la face tournée vers la queue, un mors de cheval à la bouche, ils lui tirent parcourir ainsi les rues de la ville jusque sur le pont de l'Agout, « chacun le huant et inju­riant comme sçait le faire une populace mutinée ». Arrivés là, « un coquin par le commandement des Echevins de la ville, lui donna un coup de poignard, et les autres le jetèrent dans l'eau. Le P. Pierre Guillot revint peu après sur l'eau, et levant son bras, criant tant qu'il pouvoit : Credo, Credo, Credo ! ». Cela fait les hérétiques se ruèrent sur le couvent et y massacrèrent 39 religieux et 400 catholiques dont 80 avaient été pris à Pence (ce doit être plutôt Ventis dont parle Faurin dans son Journal en racontant le même fait) à deux lieues de Castres. Tous reçurent un grand coup de massue sur la tête et furent jetés dans un puits que l'on combla entièrement après. Cf. Jean de Réchac (op. cit.).le 29 septembre 1568

Liste des saints et causes françaises du 16ème siècle