Ermite à Lappion en Picardie 

Née en Écosse, elle arrive en France avec son frère qui entre dans un couvent cistercien à Foigny. Pour se consacrer entièrement à la prière sans déranger les autres, elle se retire dans une cabane dans la région, travaillant de ses mains pour gagner de quoi manger et aider les pauvres, passant le reste de son temps à prier. (Source)

Considérée comme bienheureuse et fêtée le 12 avril

Liste de saints et bienheureux français du 12ème siècle