Odilon de Cluny

 

 

 

 

Cinquième abbé de Cluny

Né en 962 à Saint-Cirgues

Décédé dans la nuit du 31 décembre 1048 au 1er janvier 1049

 

 

 

L'Ordre des bénédictins en France unit la mémoire de saint Odilon à la fête de saint Maïeul. Il succéda en effet à saint Maïeul comme abbé de Cluny pendant cinquante-cinq ans en un temps où l'influence de cette abbaye s'étendait sur l'Europe entière. Austère pour lui-même, il était d'une grande bonté et d'une grande indulgence pour ses moines. Artisan de paix, il unit ses efforts à ceux de Richard de Saint-Vanne pour mettre en œuvre la "trêve de Dieu" qui interdisait tout acte de guerre et de brigandage du mercredi soir au lundi matin. L'Église lui doit aussi la commémoration des fidèles défunts, c'est lui qui introduisit la liturgie de l'intercession pour les morts, le 2 novembre. Il est fêté le 31 décembre, au jour de sa naissance au ciel en 1049. (Source : Nominis)

Considéré comme saint et fêté le 31 décembre ou le 1er janvier

Voir sur La France des Saints

Plus de renseignements : http://www.abbayes.fr/histoire/benedictins/odilon.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Odilon_de_Cluny

Liste de Saints et Bienheureux Français du 11ème siècle