samedi 1 juin 2013

Saint Thibaud de Vienne (v927-1001)

Evêque de Vienne

Né à Tolvon vers 927

Décédé le 21 mai 1001

Thibaud, Théobald ou Ubald, archevêque de Vienne, naquit à Tolvon, vers 927. Petit-neveu du roi de Bourgogne et arrière-grand-oncle de saint Thibauld de Provins, élevé chez le roi Conrad, il fut nommé évêque de Vienne (957). Il distribua ses biens aux pauvres, et il affranchit la plupart de ses serfs. Il présida un concile qui réunissait les évêques des provinces de Lyon, de Vienne et de Tarentaise (994) où l’on confirma les possessions des abbayes de Cluny et de Romans, défendit la chasse aux clercs, sévit contre les clercs mariés, fit obligation aux prêtres d’apporter le viatique aux mourants. Il mourut le 21 mai 1001. (Source Nominis)

Considéré comme saint et fêté le 21 mai

Liste de Saints et Bienheureux Français du 11ème siècle

 

Posté par saintsdefrance à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


dimanche 2 juin 2013

Liste de Saints et Bienheureux Français du 10ème siècle

29  personnes (ayant une date connue)

Saint Foulques (✝ 900)
Evêque de Reims 

Saint Léon (✝ 900)
Archevêque de Rouen 

Saint Grimbaud (✝ 903)
Religieux à l'abbaye de Saint-Bertin au diocèse d'Arras

Saint Géraud d'Aurillac (✝ 909)
Laïc- Fondateur de l'abbaye d'Aurillac 

Vénérable Hérifrid (✝ 909)
évêque d'Auxerre

Saint Adelin (✝ 910)
Abbé de Saint-Calais dans la Sarthe-Evêque de Sées 

Sainte Sabine (✝ 917)
religieuse dans les Vosges 

Saint Betton (✝ 918)
évêque d'Auxerre 

Saint Bily (✝ v. 919)
évêque de Vannes et martyr 

Saint Bernon de Cluny (✝ 927)
Premier abbé de Cluny 

Saint Hugues (✝ 928)
prieur du monastère d'Anzy-le-Duc 

Saint Gimer (✝ 931)
évêque de Carcassonne 

Saint Aldegrin (✝ 939)
moine dans le Jura 

Saint Bennon (✝ 940)
Evêque de Metz

Saint Guy de Baume (✝ v. 940)
abbé de Baume-les-Messieurs 

Saint Libéral (✝ 940)
évêque d'Embrun 

Bienheureux Aymard (✝ 942)
abbé de Cluny 

Saint Odon de Cluny (✝ 942)
Deuxième abbé de Cluny 

Saint Faciole (✝ v. 950)
Moine bénédictin 

Saint Gausbert (✝ 950)
Evêque de Cahors

Saint Evrard (✝ 958)
Prêtre du diocèse de Strasbourg - Abbé bénédictin à Einsiedeln, en Suisse 

Saint Gérard de Brou (✝ 958)
Evêque de Mâcon en Bourgogne 

Saint Gauzelin (✝ 962)
notaire de la chancellerie royale  - évêque de Toul 

Bienheureux Jean de Gorze (✝ 974)
Abbé de Gorze en Lorraine 

Saint Codroel  (✝ 978)
D'origine écossaise -Abbé de Waulsort puis de Saint-Clément de Metz 

Bienheureux Thierry (✝ 984)
47e évêque de Metz. 

Saint Gérard de Toul (v930- 994)
Evêque de Toul

Saint Maïeul de Cluny  (906-994)
Quatrième abbé de Cluny 

 

Remarque : Saint Ulrich (+973)  (non français) 

est le premier saint canonisé par une décision de Rome (par le pape Jean XV en 993)

 

Posté par saintsdefrance à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 17 juin 2013

Le serviteur de Dieu Michel Guérin (1801-1872)

Michel Guérin

 Curé de Pontmain à l’époque de l’apparition mariale de 1871

 

 


Né le 8 juin 1801 à Laval

Décédé le 29 mai 1872

Nihil Obstat : 2013
Ouverture du procès diocésain de la cause en béatification : Samedi 1er juin 2013

 Michel Guérin, dit l’Abbé Guérin, (1801-1872) était un prêtre français du XIXe siècle, premier curé et fondateur de la paroisse de la ville de Pontmain rattachée au diocèse du Mans jusqu’à la création du diocèse de Laval en 1855. Il devint vicaire à Saint-Ellier après son ordination. En 1840, il fut nommé premier curé d’un pauvre petit hameau : Pontmain. À son arrivée, tout était à mettre en ordre. Il décida d’abord d’agrandir l’église et d’embellir l’édifice. Tout de suite, ses nouveaux paroissiens prirent confiance en lui. L’abbé Guérin aimait particulièrement la Vierge Marie et il fit partager cette dévotion à sa paroisse. Il fonda ainsi la Confrérie de Notre-Dame du Mont-Carmel et du Cœur Immaculé. Il dédia aussi un autel à la Vierge Immaculée et lui consacra sa paroisse.

Sa paroisse devenait très pieuse. Après la messe du dimanche, les fidèles restaient pour les vêpres et pour le chapelet. Le curé de Pontmain voulait à tout prix faire éduquer les enfants de sa paroisse dans les principes de l’Église catholique. C’est ainsi qu’en 1842, il fit bâtir une école et fit venir deux religieuses d’un village voisin.

Durant la Guerre franco-allemande de 1870, l’abbé Guérin fit célébrer des messes pour les soldats de Pontmain partis combattre. Avant leur départ, il les avait consacrés à la Vierge Marie et leur avait promis qu’ils reviendraient. C’est durant ces années difficiles pour la France que la Vierge Marie se manifesta à quelques enfants, dans la soirée du 17 janvier 1871. L’abbé Guérin ne vit pas l’apparition mais fit chanter des louanges à la Vierge par le village.

En 1872, l’apparition fut reconnue et pendant quelques mois, Michel Guérin s’occupa de l’accueil des pèlerins. Il mourut quelque temps après, le 29 mai, suite à une longue maladie.(Source)

postulateur: Dr. Anne Bernet

pétitionnaire: Evêché de Laval, 27 rue du Cardinal Suhard, BP 31225, 53012 Laval Cedex, FRANCE

site: www.abbemichelguerin.fr

       

 Plus de renseignements :

http://www.diocese-laval.fr/se-former-s-informer/actualites/la-vie-du-diocese/5370-ouverture-du-proces-en-beatification-du-pere-michel-guerin.html

Posté par saintsdefrance à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 20 juin 2013

Saint Géraud d'Aurillac (v856-909)

Géraud d'Aurillac

Laïc - Fondateur de l'abbaye d'Aurillac 

Né au château Saint-Etienne d’Aurillac en 856

Décédé le 13 octobre 909 à Cezeinac en Quercy

Considéré comme saint et fêté le 13 octobre

Géraud d'Aurillac vécut de l'an 854 à l'an 909. Sa vie a été relatée par Odon, abbé de Cluny qui en a fait le modèle chevaleresque du seigneur chrétien mettant sa force et ses richesses au service de la justice et des humbles. A la mort de ses parents, Géraud se retrouve à la tête d'un domaine considérable qui s'étend dans le Rouergue. Ayant fait savoir qu'on peut lui adresser directement des requêtes, il assure sa protection aux habitants. S'appliquant à vivre selon les Évangiles, il donne à ses serfs la propriété de leur terre, accueille les pauvres à sa table et s'efforce de limiter la violence des guerres. Il est déclaré saint par la voix populaire, l'un des premiers reconnus par l'Eglise sans avoir été martyr ni être rentré sous les ordres. (Source : diocèse de Saint-Flour)

Plus de renseignements :

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/2010/Saint-Geraud-d-Aurillac.html

http://www.encyclopedie-universelle.com/saint%20g%E9raud%20d%27Aurillac%20-%20vie%20par%20Odon2.html

Liste de Saints et bienheureux Français du 10ème siècle

Posté par saintsdefrance à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 24 juin 2013

Liste de Saints et Bienheureux Français du 9ème siècle

69 personnes (ayant une date connue)

 Saint Namphase (✝ 800)

    Ami de l'empereur Charlemagne

Bienheureux Alcuin (✝ 804)

   Ami de l'empereur Charlemagne - En charge de l'Abbaye de Saint Martin de Tours 

Sainte Remfroye (✝ 805)

   Fille de sainte Reine - Fondatrice de l'abbaye de Denain 

Saint Urbice (✝ v. 805)

    Moine originaire de Bordeaux, capturé par les Sarrasins qui l'emmenèrent en Espagne

Saint Gervold (✝ v. 807)

    Abbé de Fontenelle - moine, évêque d'Evreux vers 785

Saint Guillaume de Gellone (✝ 812)

   Duc d'Aquitaine, soldat guerrier de Charlemagne, vainqueur des Sarrazins- moine bénédictin

Saint Angilbert (✝ 814)

    Conseiller très cultivé de l'empereur Charlemagne- Abbé du monastère de Centule dans le Ponthieu

Bienheureux Charlemagne (✝ 814)

    Empereur d'Occident - Canonisé en 1165, par un anti-pape - Le titre de bienheureux a été toléré par le pape Benoît XIV

Saint Jérôme de Nevers (✝ 815)

    Évêque de Nevers

Saint Clément d'Irlande (✝ v. 818)

   Professeur irlandais à Paris

Saint Benoît d'Aniane (✝ 821)

    Échanson de Charlemagne - Abbé d'Aniane et réformateur 

Saint Adélard de Corbie (✝ 826)

    Neveu de Pépin le Bref et petit-fils de Charles Martel - Abbé de l'abbaye de Corbie

Saint Frézal (✝ 826)

    Évêque de Mende 

Bienheureux Hildegrin (✝ 827)

    Evêque de Châlons en Champagne 

Saint Anségise (✝ 833)

    Jeune courtisan à la cour de Charlemagne - Abbé de Fontenelle

Saint Aigulphe (✝ 835)

     Evêque de Bourges

Saint Agobard (✝ 840)

    Archevêque de Lyon 

Saint Aldric (✝ 840)

    Chancelier de Pépin 1er, roi d'Aquitaine - Abbé de Ferrières - Archevêque de Sens 

Saint Barnard (✝ 841)

    Marié puis moine - Archevêque de Vienne, en Isère 

Saint Ardon d'Aniane (✝ 843)

    Moine d'Aniane en Languedoc 

Saint Gohard (✝ 843)

    Evêque de Nantes massacré avec des fidèles dans sa cathédrale par les Normands

Saint Hildeman (✝ 844)

    Moine de Corbie - Evêque de Beauvais

Saint Sulpice (✝ 844)

    Evêque de Bayeux 

Saint Benoît de Masserac (✝ 845)

    Solitaire à Massérac (diocèse de Nantes) 

Saint Foulques (✝ v. 845)

    Abbé de Saint-Wandrille de Fontenelle

Sainte Maure (✝ 850)

   Une jeune chrétienne de Troyes de vingt-trois ans qui consacra sa jeunesse à secourir toutes les misères

Saint Méraut (✝ v. 850)

    Moine de Saint-Evroult  d'Ouche en Normandie - Abbé à Vendôme

 Saint Siméon (✝ 850)

    Ermite à Vaucé

Saint Folquin (✝ 855)

   Cousin germain de Charlemagne - Evêque de Thérouanne - Fête le 14 décembre,

Saint Aldric du Mans (✝ 856)

   Evêque du Mans

Sainte Maxime de Callian (✝ 856)

    Religieuse, fonde un couvent dans le Var

Saint Héribald (✝ 857)

    Evêque d'Auxerre

Saint Abbon (✝ 860)

   Abbé de saint Germain d'Auxerre - Elu évêque de cette ville

Saint Prudence (✝ 861)

    Originaire d'Espagne - Chapelain de l'empereur Louis le Débonnaire, fils de Charlemagne -Evêque de Troyes

 Bienheureux Worard, Winetbald, Gerwald et Réginard (✝ 861)

    Moines de Saint-Bertin, martyrs

Saint Thierry (✝ v. 862)

    Evêque d'Arras et Cambrai

Saint Paschase Radbert (✝ 865)

   Enfant abandonné - Bénédictin érudit - Abbé à Corbie 

Saint Raoul (✝ 866)

   Fils d'un comte de Cahors - Archevêque de Bourges 

 Saint Conwoion (✝ 868)

   Abbé fondateur de l'abbaye du Saint-Sauveur à Redon

Saint Evrard (✝ 869)

   Petit-fils de Charlemagne - Duc de Frioul- Père de famille de sept enfants -Fondateur du monastère de Cysoing 

 Saint Rotland (✝ 869)

   Evêque d'Arles 

 Saint Aubrin (✝ v. 870)

   Evêque de Lyon 

Saint Georges de Lodève (✝ v. 870)

   Moine bénédictin - Evêque de Lodève 

Saint Arnoul d'Orléans (✝ 871)

    Evêque de Toul 

Saint Eigil (✝ 871)

Abbé du monastère de Saint Prix à Flavigny - Archevêque de Sens

Saint Humphroy (✝ 871)

   Evêque de Thérouanne 

Saint Sigon (✝ 873)

   Evêque de Clermont-Ferrand

Saint Salomon (✝ 874)

   Roi de Bretagne et martyr

Saint Adon de Vienne (✝ 875)

   Moine bénédictin - Archevêque de Vienne 

Saint Rémi de Lyon (✝ 875)

    Archevêque de Lyon 

Saint Georges (✝ v. 877)

    Moine bénédictin à Conques puis à Vabres

Saint Jean de Cambrai (✝ 879)

    Evêque de Cambrai et d'Arras 

Saint Odon (✝ 880)

   Evêque de Beauvais

Sainte Solange (✝ 880)

    Une jeune bergère dans le Berry - Martyre de la pureté 

Saint Tethwin (✝ 880)

    Moine à Redon - Muet et paralytique durant les cinq dernières années de sa vie

Saint Clair (✝ v. 884)

   Prêtre bénédictin et martyr dans le Beauvaisis 

Saint Gerbaud (✝ 885)

    Évêque de Chalon-sur-Saône 

Saint Rothad (✝ 886)

    Evêque d'Arras et Cambrai 

Saint Ageran (✝ 888)

   Moine de Bèze en Bourgogne massacré lors de l'invasion des normands

Saint Bertilon (✝ 888)

    Abbé de l'abbaye de Saint Bénigne de Dijon

Saint Fivetein (✝ 888)

   Moine bénédictin à l'abbaye du Saint-Sauveur de Redon

Saint Gilbert (✝ 888)

    Martyr avec ses religieux de l'abbaye de Luxeuil

Saint Théodard (✝ 893)

    Evêque de Narbonne 

Saint Aurélien (✝ 895)

    Moine bénédictin, abbé d'Ainay - Evêque de Lyon.

Bienheureux Jean le Saxon (✝ v. 895)

     Moine bénédictin français nommé abbé d'Athelingay en Angleterre

Sainte Richarde (✝ 896)

    Epouse de Charles le Gros, empereur d'Occident - Répudiée, retirée en Alsace, à l'abbaye d'Andlau qu'elle avait fondée.

Posté par saintsdefrance à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 26 juin 2013

Sainte Solange (✝ 880)

Sainte Solange

 

 

Une jeune bergère dans le Berry

Martyre de la pureté 

Patronne de Bourges et du Berry

 

 

 

Sainte Solange est une vierge martyre morte en 880. Solange était une jeune bergère des environs de Bourges, elle était pieuse et avait décidé de rester vierge. Un jour, l'un des fils du comte de Bourges, rencontra la jeune bergère Solange et fut séduit par sa grande beauté. Par des avances et des promesses d'abord, par des menaces ensuite, il s'efforça de la séduire, mais elle refusa  même un projet de mariage. Alors le jeune homme, dans un élan de furie, l'enleva de force, la mit sur sa monture et l'entraîna avec lui dans une course folle. Solange se laissa tomber à terre, au bord d'un ruisseau, et furieux son séducteur lui trancha la tête.

La légende rapporte que la tête de Solange, bien que séparée du reste du corps, invoqua encore trois fois le saint Nom de Jésus. Solange, décapitée, prit sa tête dans ses mains et la porta jusqu'à l'église de Saint-Martin-du-Crot où elle fut ensevelie. Le bourg et l’église prient le nom de sainte Solange. (Source)

 Voir sur La France des Saints

Plus de renseignements :

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1131/Sainte-Solange.html

http://christroi.over-blog.com/article-31228632.html

Liste de Saints et Bienheureux Français du 9ème  siècle

 

Posté par saintsdefrance à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]