mercredi 20 novembre 2013

Veillée de prière mariale pour la France et ses dirigeants, à Sainte-Clotilde

Proche de l’Assemblée Nationale et du Sénat, la basilique Ste Clotilde a la mission d’être un lieu propice à la prière pour les élus.

Cette mission se réalisera cette année encore à travers 7 veillées de prière mariale.

Ceux qui le souhaitent pourront confier à la Vierge Marie les intentions de l’église sur la personne humaine et la famille, sur la fraternité sociale et la vocation spirituelle de la France dans le monde.

Le 22 novembre à 20h, chapelet médité, méditation musicale, orgue ; à 21h, Messe votive avec le chœur “Ad Deum”.

7 veillées mariales :

 Vendredi 22 novembre 2013

 Vendredi 20 décembre 2013

 Vendredi 24 janvier 2014

 Vendredi 07 février 2014, conversion de Saint Paul

 Vendredi 21 mars 2014

 Vendredi 18 avril 2014, vendredi Saint - Prière en paroisse

 Vendredi 16 mai 2014

Par ces veillées mensuelles, la basilique Sainte-Clotilde exprime la haute considération de l’église pour ceux et celles qui président aux prises de décisions dans notre société. Sous la présidence du Père Laurent Stalla-Bourdillon, recteur de la Basilique et directeur du SPEP [1], l’assemblée priera pour les élus, afin qu’ils reçoivent la sagesse et la force de l’Esprit Saint pour accomplir leur mission.

Elle priera également pour la réconciliation et la paix dans le monde. Chaque mercredi à 8 h, la messe est célébrée à l’intention des parlementaires à la chapelle de l’Enfant Jésus - 25, rue Las Cases · 75007 Paris.

[1] Service Pastoral d’Etudes Politiques

Source : http://www.paris.catholique.fr/Veillees-de-Priere-Mariale-pour-la.html

Posté par saintsdefrance à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


dimanche 24 novembre 2013

Aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis

 « Aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis » (Lc 23,43).
« Aujourd’hui, quelle promptitude ! Avec moi, quelle compagnie ! Dans le Paradis, quel repos ! »
Laissons le grand Bossuet, qui s’exclamait ainsi, nous conduire dans l’adoration étonnée.

Aujourd’hui.

C’est l’irruption du salut. « Sur cette fourche infâme le cataclysme pénitentiel, disait Paul Claudel, une âme d’un seul coup rincée, une seule fois pénitente » passer abruptement, en l’espace d’un seul jour, des supplices de la croix aux délices du Paradis !
Car « on n’entre pas au Paradis demain ou après-demain ou dans dix ans, on y entre aujourd’hui quand on est pauvre et crucifié » (Léon Bloy).

Avec moi.

Quel cœur sincèrement chrétien ne tressaille à cette seule perspective : être avec Jésus !
A tous ses prophètes, à tous ses serviteurs, le Dieu de l’antique Alliance avait dit :
« Ne craignez pas, je serai avec vous » mais ici, c’est bien davantage ! Jésus dit au Larron : Avec moi, tu seras … Ici-bas je suis avec toi, mais, au Ciel, c’est toi qui seras avec moi !

Dans le Paradis.

Adam ce voleur de pomme, en avait été chassé.
Jésus, le nouvel Adam, y fait entrer un voleur.
C’est une gloire pour le Paradis d’avoir un maître qui puisse rendre un brigand digne du bonheur qu’on y goûte.
Les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu, a dit Jésus (Mt 21,31) et voici qu’un bandit ouvre le bal.
Quel équipage, quel spectacle, quelle farandole !
Le peuple restait là à regarder (Lc 23,35).
La foule vocifère, mais le peuple contemple.
C’est la stupéfaction finale.

                                     Père Guillaume de Menthière,
                 dans Magnificat  de novembre 2013 pages 318-319

 

Posté par saintsdefrance à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]