mercredi 22 avril 2009

St PIERRE DE NARBONNE + 1391

      PIERRE de NARBONNE

            Fête le 14 novembre

Religieux franciscain, Pierre se rend avec trois de ses compagnons à Jérusalem dans le but de faire connaître  le Christ et dans l'espoir d'y trouver le martyre.

Tous les quatre exposent leur foi au Cadi ; sommés de se rétracter, ils refusent et sont alors livrés au bourreau pour être flagellés, étranglés et brûlés le 14 novembre 1391.

Paul V1 les canonise en 1970, les présentant comme "modèles du courage chrétien de la Vérité".

Compléments

Posté par saintsdefrance à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


JEAN DE GAND + 1439

JEAN de GAND

Gentilhomme, il devient moine dans l'abbaye de saint Claude puis se retire dans un ermitage du Jura.

Profondément attristé par l'état de la France durant la guerre de Cent Ans, Jean prie spécialement pour la réconciliation des rois de France et d'Angleterre.

Peu de temps avant sa mort, il prédit le départ prochain des Anglais du sol français.

  Compléments  

Posté par saintsdefrance à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Ste JEANNE D'ARC 1412-1431

       JEANNE d'ARC

         Fête le 30 mai

Née à Domrémy, en Lorraine, dans une famille de paysans, Jeanne n'a que 13 ans quand elle entend des voix : l'archange saint Michel, sainte Catherine et sainte Marguerite lui montrent "la grande pitié" du royaume de France et lui ordonnent d'aller au secours du roi.

A 17 ans, elle va trouver Charles VII à Chinon et lui promet qu'il sera sacré et couronné à Reims.

Contre toutes les prévisions humaines, cette promesse est promptement réalisée : en quelques mois, Jeanne délivre Orléans et bat les Anglais en plusieurs rencontres.

Le 17 juillet 1429, Charles VII est sacré à Reims.

Durant un combat, Jeanne est prise devant Compiègne et sa passion commence.

Au cours d'un procès inique dirigé par l'évêque Cauchon, elle fait preuve d'un bon sens et d'une fidélité à sa mission qui déconcertent les juges.

Considérée comme hérétique, schismatique et relapse, Jeanne est brûlée vive à Rouen le 30 mai 1431.

Sur son bûcher, elle s'écrie : "Mes voix ne m'ont pas trompée, ma mission était de Dieu".

Elle meurt en criant : "Jésus ! "

Elle est canonisée en 1920.

Elle est déclarée patronne secondaire de la France

Voici une de ses paroles devant ses juges : "M'est avis  que le Christ et l'Eglise, c'est tout un".

Posté par saintsdefrance à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 24 avril 2009

Ste COLETTE 1381-1447

      COLETTE

    Fête le 6 mars

Née à Corbie, en Picardie, Colette devient tertiaire franciscaine puis recluse.

Elle reçoit alors de Dieu la mission de réformer l'ordre des Clarisses, mission confirmée par le pape Benoît XIII.

Grâce à elle, les Clarisses reviennent à leur idéal primitif de " pauvres dames " et les monastères se multiplient.

Elle aime dire : " La vraie sagesse se soumet à Jésus et à la Vierge sa douce Mère ".

Posté par saintsdefrance à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Bx AMEDEE 1435-1472

          AMEDEE
       Fête le 30 mars

Duc de Savoie, Amédée est marié à Yolande de France, sœur de Louis XI.

Il devient père de 7 enfants, dont Louise qui deviendra "bienheureuse".

D'une extrême bonté, Amédée, aidé de sa femme Yolande qui partage totalement sa foi, gouverne saintement, mettant au premier rang de ses préoccupations le soin des pauvres et des malades.

Il construit des hôpitaux mais aussi des monastères pour faire progresser l'Évangélisation et maintient la paix avec ses voisins.

Épileptique, Amédée accepte cette humiliation avec une grande résignation.

Il meurt à 37 ans, miné par la maladie, après avoir recommandé à ses enfants et à ses seigneurs de pratiquer la justice et d'aimer les pauvres.

Dans son royaume, on disait : "il fait meilleur être pauvre que riche".

A travers lui, sont honorés tous les pères de familles.

Posté par saintsdefrance à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


ALAIN DE LA ROCHE 1428-1475

            ALAIN de la ROCHE

       Fête le 8 septembre

Né dans le diocèse de Saint-Malo, Alain devient dominicain et après de brillantes études, enseigne et prêche en France et à l'étranger.

Très dévot envers la Sainte Vierge, il répand partout la dévotion du Rosaire et fonde à Douai en 1470 la première confrérie du Rosaire.

Alain meurt en la fête de la Nativité de Marie.

"De tout ce qui se fait dans l'Eglise, le Rosaire est pour moi ce qu'il y a de plus agréable après la Sainte Messe"
               (parole de Notre Dame au Bx Alain de la Roche)

Compléments

Posté par saintsdefrance à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Ste JEANNE DE FRANCE 1464-1505

                JEANNE de FRANCE

       Fête le 4 février

Reine de France, Jeanne est la fille de Louis XI et de Charlotte de Savoie.

Elle souffre d'un déhanchement qui la fait boiter et elle est rejetée par son père qui l'éloigne, à l'âge de 5 ans, de sa mère jugée trop pieuse pour l'enfant déjà très portée vers Dieu.

Contrainte par son père d'épouser à 14 ans son cousin le futur Louis XII, Jeanne souffre beaucoup du mépris et du désintérêt de son époux qui, devenu roi, fait annuler son mariage pour épouser Anne de Bretagne.

Jeanne se consacre dès lors aux pauvres et fonde l'ordre contemplatif de l'Annonciade pour honorer spécialement le mystère de l'Annonciation et imiter les vertus de Marie.

Après sa mort, Louis XII vient se recueillir sur sa tombe et y puise la force de devenir celui qui sera bientôt surnommé le « père du peuple ».

Posté par saintsdefrance à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 25 avril 2009

Ste GERMAINE 1579-1601

         GERMAINE

      Fête le 15 juin

Née à Pibrac, près de Toulouse, Germaine est scrofuleuse (elle souffre d'abcès purulents autour du cou), infirme d'une main, mal nourrie et maltraitée par sa marâtre.

Elle est ignorée et méprisée de tous.

Elle dort dans la bergerie et est employée à garder les moutons.

Pieuse et douce, elle partage toujours son pain avec plus pauvre qu'elle.

A 21 ans environ, elle est retrouvée morte sous l'escalier de la bergerie le 15 juin 1601 au matin.

On l'enterre et on l'oublie.

Son corps est retrouvé intact par hasard 40 ans après, dans l'église du village, sous le dallage.

De nombreux miracles se produisent alors et son culte se propage rapidement.

Germaine a peu parlé mais beaucoup aimé.

Elle reste un des plus beaux modèles de sainteté cachée et ne cesse d'attirer de nombreux pèlerins de France et de l'étranger dans son village de Pibrac.

Remarque  : Germaine, jeune fille mal aimée, handicapée, sans instruction, nous montre que la sainteté se vit souvent dans l'ombre, dans la simplicité, et peut même être ignorée de l'entourage.

Compléments

Posté par saintsdefrance à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

St FRANÇOIS DE SALES 1567-1622

      FRANCOIS de SALES

      Fête le 24 janvier

Né en Savoie, François fait ses études à Paris puis à Padoue.

II devient docteur en droit.

Ordonné prêtre, il est envoyé par son évêque dans la Province du Chablais devenue calviniste.

Son tact et sa bonté, sa prédication et ses tracts touchent des milliers de cœurs.

Devenu évêque de Genève et d'Annecy, il se dévoue à son diocèse.

Il fonde l'ordre de la Visitation avec l'aide de Jeanne de Chantal.

Il souhaite un ordre religieux sans clôture, alliant contemplation et service des malades, mais trop en avance sur son temps, cet ordre devient contemplatif.

Grand directeur d'âmes, on lui doit : « L'introduction à la vie dévote » et « Le Traité de l'Amour de Dieu », deux chefs-d'œuvre qui aident à cheminer vers la sainteté.

François œuvre en effet pour faire comprendre que la sainteté est à la portée de tous, notamment des laïcs. Il encourage ceux qui pensent ne pas  pouvoir l'atteindre car il rappelle que c'est au quotidien, dans les petites choses, que se joue l'essentiel d'une vie.

Homme de communication, il est le patron des journalistes et Docteur de l'Eglise.

Il aime répéter : "Il faut fleurir là où on est semé" et aussi : " Un saint triste est un triste saint".

       Le 24 janvier 2007, le pape Benoît XVI résume en quelques mots l'enseignement de saint François de Sales :
                       "A chacun son chemin de sainteté".

Il souligne que : "L'on peut arriver à un chemin de sainteté non seulement dans un monastère, en clôture ou dans la vie religieuse, mais dans tout état de vie, selon le mode propre à cet état de vie".

Il recommande aux jeunes, aux malades, et aux jeunes mariés de se mettre à l'école de François de Sales.

Compléments

 

Posté par saintsdefrance à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

St GUILLAUME COURTET 1589-1637

    GUILLAUME COURTET

             Fête le 28 septembre

Né à Sérignan (Hérault) dans une famille plutôt aisée, Guillaume perd sa mère à 12 ans.

Après  des études à Béziers et à Toulouse, il devient religieux dominicain au couvent d'Albi et retourne à Toulouse pour se préparer au sacerdoce.


Professeur de théologie, puis prieur du couvent d'Avignon, il est attiré par les missions d'Extrême-Orient.

Mais il doit attendre plusieurs années à Madrid, où il enseigne la théologie et devient le conseiller spirituel de la reine d'Espagne (Isabelle, fille de Henri IV).

Il s'embarque enfin pour les Philippines et arrive à Manille.

De là, il se rend clandestinement au Japon avec 5 compagnons (3 prêtres et deux laïcs).

Il est arrêté 2 mois après son arrivée et emprisonné pendant un an.

En 1637, il est conduit à Nagazaki où se déroule son procès. Refusant d'abjurer, Guillaume est torturé puis décapité.

Avant de mourir, devant l'étonnement des bourreaux qui se demandent pourquoi lui et ses compagnons sont venus au Japon en sachant la fin qui les attendaient, Guillaume conjure les assistants à dire aux juges qu'ils ne sont pas ennemis de la vie et que le but de leur voyage n'était pas d'y laisser la vie mais de prêcher l'Évangile de Jésus-Christ vrai Dieu.

Fait notable, la cause de Guillaume a été prise en mains par les habitants de Sérignan eux-mêmes.

Compléments

Posté par saintsdefrance à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :