mercredi 6 mars 2013

Bienheureux Nivard (+ 1150)

Cistercien

Frère cadet de saint Bernard 

Frère cadet de saint Bernard, il accompagna celui-ci à Clairvaux. Devenu maître des novices à Vaucelles, il disparaît ensuite dans l'effacement de la vie monastique. Ce qui n'empêche pas l'Ordre des Cisterciens de le considérer comme un bienheureux. (Source)

Considéré comme bienheureux et fêté le 7 février

Liste de saints et bienheureux français du 12ème siècle

Posté par saintsdefrance à 17:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Bienheureux Bertrand (+ 1149)

Abbé cistercien de Grandselve au pays toulousain

Décédé le 11 juillet 1149

Au monastère de Granselve, dans le pays toulousain, en 1149, le bienheureux Bertrand, abbé. Désireux de stabiliser la discipline régulière, il agrégea son monastère à l’Ordre cistercien. Martyrologe romain

Bertrand I dirigea l'abbaye de 1128 à 1149. Il contribua largement au développement du temporel de Grandselve en acceptant de nombreuses donations, mais surtout il donna au monastère un immense rayonnement spirituel. Ce fut lui qui affilia Grandselve à l'ordre de Cîteaux en 1145 après une rencontre restée célèbre à Clairvaux avec Saint Bernard. L'abbaye languedocienne de Fontfroide s'affilia à Grandselve sous son administration en 1144, cet événement fut plus une réforme spirituelle qu'une fondation réelle. Ajoutons à cela la fondation de l'abbaye de Calers en 1147 où l'abbé Bertrand Ier construisit un monastère et installa des moines. Sa piété, sa foi et la force de ses prédications placèrent Bertrand au rang des bienheureux.(source : abbaye de Grandselve)

Considéré comme bienheureux et fêté le 11 juillet au martyrologe romain (fête locale le 23 octobre)

Autres renseignements : http://comberouger.pagesperso-orange.fr/histoire/index.html

Liste de saints et bienheureux français du 12ème siècle

Posté par saintsdefrance à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 7 mars 2013

Bienheureux Guillaume de St Thierry (v.1075-1148)

Abbé de l'abbaye de Saint-Thierry 

Ami de saint Bernard

Auteur mystique

Né entre 1075 et 1080 à Liège

Décédé probablement  le 8 septembre 1148 à l’abbaye de Signy

Abbé clunisien de Saint-Thierry au diocèse de Reims, il était un grand admirateur de saint Bernard dont il fut le premier biographe. Il finit par embrasser l'observance cistercienne au monastère de Signy dans les Ardennes. (Source)

Considéré comme bienheureux et fêté le 11 juillet (fête locale le 23 octobre)

Plus de renseignements :

http://voiemystique.free.fr/guillaume_de_saint_thierry.htm

Audience générale du 2 décembre 2009 de Benoît XVI sur  Guillaume de Saint-Thierry

En voici un extrait : "L'une de ses premières œuvres est intitulée De natura et dignitate amoris (La nature et la dignité de l'amour).
On y trouve exprimée l'une des idées fondamentales de Guillaume, valable également pour nous.
L'énergie principale qui anime l'âme humaine - dit-il - est l'amour.
La nature humaine, dans son essence la plus profonde, consiste à aimer.
En définitive, une seule tâche est confiée à chaque être humain : apprendre à aimer, sincèrement, authentiquement, gratuitement.
Mais ce n'est qu'à l'école de Dieu que cette tâche est remplie et que l'homme peut atteindre l'objectif pour lequel il a été créé.
Guillaume écrit en effet : « L'art des arts est l'art de l'amour... L'amour est suscité par le Créateur de la nature. L'amour est une force de l'âme, qui la conduit comme par un poids naturel vers le lieu et l'objectif qui lui est propre » (La nature et la dignité de l'amour 1, PL 184, 379).
Apprendre à aimer demande un chemin long et exigeant, qui est articulé par Guillaume en quatre étapes, correspondant aux âges de l'homme : l'enfance, la jeunesse, la maturité et la vieillesse.
Sur cet itinéraire, la personne doit s'imposer une ascèse efficace, un fort contrôle de soi pour éliminer toute affection désordonnée, toute tentation d'égoïsme, et unifier sa propre vie en Dieu, source, objectif et force de l'amour, jusqu'à parvenir au sommet de la vie spirituelle, que Guillaume définit comme « sagesse ».
En conclusion de cet itinéraire ascétique, on fait l'expérience d'une grande sérénité et douceur. Toutes les facultés de l'homme - intelligence, volonté, sentiments d'affection - reposent en Dieu, connu et aimé dans le Christ."

Liste de saints et bienheureux français du 12ème siècle

 

Posté par saintsdefrance à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bienheureux Humbert (+ 1148)

Moine à la Chaise-Dieu en Auvergne-

Abbé d’Igny en Franche-Comté

Il était moine à la Chaise-Dieu en Auvergne quand il entendit parler de saint Bernard. Il le rejoignit à Clairvaux en 1117. Saint Bernard le nomma abbé à Igny en Franche-Comté. A sa mort, il prononça une belle homélie qui mérite d'être connue sur "son frère " Humbert.(Source)

Considéré comme bienheureux et fêté le 7 décembre

Plus de renseignements : http://www.abbayes.fr/histoire/saints/h_z/humbert.htm

http://lamop-intranet.univ-paris1.fr/baudin/monasteres/citeaux/igny/texte_igny.htm

 Liste de saints et bienheureux français du 12ème siècle

Posté par saintsdefrance à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 8 mars 2013

Bienheureux Simon de Saint-Bertin (+ 1148)

Simon de Gand

Abbé de Saint-Bertin

Décédé le 4 février 1148

Moine de Saint-Bertin, il fut abbé de l'abbaye d'Auchy dans le nord de la France. Elu Abbé de Saint-Bertin, à quelque temps de là, son élection fut si contestée qu'il dut attendre 7 années avant d'exercer sa charge abbatiale. (Source)

Considéré comme bienheureux et fêté le 4 février

Plus de renseignements : Livre Clergé de France

 Liste de saints et bienheureux français du 12ème siècle

Posté par saintsdefrance à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Saint Jean de Valence (v1079-1145)

Moine à Cîteaux puis évêque de Valence

À Valence en Dauphiné, vers 1145, saint Jean, évêque, auparavant abbé du monastère cistercien de Bonnevaux; il supporta beaucoup de contrariétés pour la défense de la justice et aida avec une grande charité les paysans, les pauvres et les marchands anéantis par le mauvais temps. Martyrologe romain

Considéré comme saint et fêté le 26 avril

Plus de renseignements : http://catholique-valence.cef.fr/Saint-Jean-Eveque-de-Valence.html

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/6686/Saint-Jean-de-Valence.html

 Liste de saints et bienheureux français du 12ème siècle

Posté par saintsdefrance à 07:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bienheureux Garembert de Cambrai (1084-1141)

Prémontré

Fondateur du monastère du Mont-Saint-Martin dans le diocèse de Cambrai.

Né en 1084 à Wulpen, Flandre

Décédé le 31 décembre 1141à l’abbaye du Mont-Saint-Martin

Fondateur de l’église de N-D de Bony, Chanoine régulier de l'ordre de Prémontré et premier abbé du Mont-Saint-Martin voulut mourir à l'ombre de ce sanctuaire où l'on vient depuis lors vénérer son souvenir (Source)  

Considéré comme bienheureux et fêté le 31 décembre

Plus de renseignements : traité des fêtes mobiles

Liste de saints et bienheureux français du 12ème siècle

Posté par saintsdefrance à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bienheureux Ponce de Balmey (+ 1140)

Chartreux - Evêque de Belley

Evêque de Belley. Il était originaire de la région de Nantua dans le département de l'Ain. Reçu parmi les chanoines de Lyon, il était attiré par le silence et la méditation. Il fit donc profession religieuse à la Grande Chartreuse, près de Grenoble. Son supérieur l'envoya comme prieur de Meyriat, monastère cartusien dont il avait encouragé la fondation, quelques années auparavant. Il recevra la charge de l'épiscopat en 1121. On le trouve au concile de Pise en 1134 où il se rend en compagnie de saint Bernard. Il eut la joie de voir canoniser l'évêque de Grenoble, saint Hugues, mort deux ans auparavant, et qu'il avait connu lors de son séjour en Dauphiné. (Source)

Considéré comme bienheureux et fêté le 13 décembre

Liste de saints et bienheureux français du 12ème siècle

Posté par saintsdefrance à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dernier discours de Franz Stock aux séminaristes

L’abbé Franz Stock, Curé de la paroisse allemande de Paris de 1933 à 1944, aumônier des prisons pendant la guerre, supérieur du Séminaire des barbelés à Chartres après 1945, témoin et apôtre d’une fraternité évangélique dans la France occupée.

Extrait du dernier discours de Franz Stock aux séminaristes du Séminaire des barbelés, Chartres, 26 avril 1947

"Un nombre de saints voulus par la Providence suffira à sauver notre époque.

Des saints qui se donneront tout entier à cette tâche et transformeront en vertu les valeurs de notre temps.

Des saints qui, s'ils renoncent à être aimés des hommes, savent à quoi ils renoncent et seront capables de vivre, à travers l'exemple de leur propre vie, le cheminement de l'humain dans l'ordre voulu par Dieu.

Des saints qui n'aient aucune peur devant les catastrophes et les révolutions, mais qui sachent être attentifs à tous les signes et tendus de tout leur être vers le retour du Seigneur.

Des saints qui sachent concilier leur attachement à leur patrie avec l'amour de l'humanité entière, au-delà des frontières de pays, de nations, de races ou de classes.

C'est la Providence qui nous lance cet appel à la sainteté à travers la voix même de l'Histoire et il nous faut l'entendre pour porter au monde le message de liberté, de paix, de salut et d'amour ".

Posté par saintsdefrance à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 9 mars 2013

Saint Gaucher d'Aureil (v1060-1140)

Ermite - Abbé de Chavagnac 

Décédé le 9 avril 1140

 À Aureil, dans le Limousin, en 1140, saint Gaucher, chanoine régulier, qui fut pour le clergé un modèle de vie commune et de zèle des âmes. Martyrologe romain

Canonisé par l’évêque de Limoges en 1194 avec l’autorisation du pape Célestin III et fêté le 9 avril

Plus de renseignements : http://lalumierededieu.eklablog.com/saint-gaucher-d-aureil-abbe-de-chavagnac-1130-p340763

Liste de saints et bienheureux français du 12ème siècle

Posté par saintsdefrance à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]