samedi 2 mai 2009

Bse ANNE-MARIE JAVOUHEY 1779-1851

                

ANNE MARIE JAVOUHEY      
     Fête te 15 juillet

Née à Jallanches, près de Dijon, Anne-Marie est l'une des 11 enfants d'une famille de cultivateurs.

Elle a 7 ans quand sa famille s'installe à Chamblanc. C'est une enfant enjouée et pétillante de vie.

Pendant la Révolution, âgée seulement de 15 ans, elle aide activement les prêtres dans leur ministère clandestin.

A 19 ans, elle ouvre une école.

Après plusieurs tentatives de vie religieuse, elle fonde avec ses 3 soeurs une association qui deviendra la Congrégation de Saint Joseph de Cluny.

Peu à peu, les fondations se multiplient en France et en pays africains.

Elle passe 2 ans au Sénégal, puis se rend en Guyane où elle rachète des esclaves et fonde pour eux écoles et hôpitaux.

Les propriétaires coloniaux ne voient pas son action d'un bon œil.

Elle lutte ardemment pour la suppression de l'esclavage.

Le roi Louis-Philippe lui-même reçoit plusieurs fois la Mère Javouhey et met au point avec elle le plan relatif à l'émancipation des noirs.

Elle  encourage la formation d'un clergé indigène : c'est grâce à elle que les premiers prêtres sénégalais purent accéder au sacerdoce après une formation en France.

Femme respectée et aimée des grands de son temps comme Chateaubriand, Lamartine et Louis-Philippe (qui a dit d'elle : « La mère Javouhey, c'est un grand homme ! »), le ministre de la marine lui répète souvent : " Demandez, Madame, tout ce que vous croirez juste et raisonnable. J'ai une entière confiance en vous".

Cette grande fondatrice aime répéter : "Gardons-nous d'aller plus vite que la Providence, qui veut être secondée et non devancée... L'expérience m'a appris que l'œuvre de Dieu se fait lentement".

Compléments

Posté par saintsdefrance à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :