vendredi 1 mai 2009

Bse CATHERINE JARRIGE 1754-1836

    CATHERINE JARRIGES
        fête le  4 juillet

Née près de Mauriac, dans le Cantal, Catherine est  la 7ème et dernière enfant d'une famille de modestes fermiers, vivant dans une seule pièce.

Elle n'a que 9 ans quand elle doit se louer à un maître comme les autres membres de la famille.

De nature turbulente, elle se dispute souvent avec les autres pâtres en gardant les troupeaux.
Mais elle est dotée d'un caractère gai et espiègle qu'elle gardera toute sa vie.

Elle perd sa mère à 12 ans. Jeune fille, elle est passionnée par la danse (surtout la bourrée) et mène une vie partagée entre le travail et les bals.
Elle s'installe comme dentellière et entre au Tiers Ordre de saint Dominique.

Pendant la Révolution, elle se dévoue auprès des prêtres réfractaires, risquant plusieurs fois sa vie.

Avec son air naïf et un peu simple, elle a en fait milles ruses pour déjouer avec un courage inouï les complots des républicains.

Elle est plusieurs fois arrêtée et emprisonnée.

Après la Révolution, elle se met au service exclusif de toutes les misères. Ses poches légendaires sont toujours remplies pour soulager les malheureux.

A sa mort, toute la ville et les environs se pressent pour revoir et toucher Catherine (surnommée "Catinon Menette" : la moinesse des pauvres), chacun, riche ou pauvre, voulant emporter un souvenir de sa bienfaitrice.

Compléments

Posté par saintsdefrance à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :