mercredi 29 avril 2009

Ste MARIE de L'INCARNATION 1599-1672

          MARIE de l'INCARNATION
     Fête le 30 avril

Marie naît à Tours, dans une famille de boulangers.

Epouse à 17 ans, mère à 18 ans, elle se retrouve veuve à 19-20 ans alors que la petite fabrique de soierie de son mari est en faillite. 

Elle devient directrice de l'entreprise de transports de son beau-frère.

A 31 ans, elle entre au monastère des Ursulines de Tours.

Elle se sent attirée par les missions et en 1639, elle arrive au Canada.

C'est la première religieuse française directement missionnaire.

Son apostolat catéchétique en faveur des indigènes est infatigable : elle compose un catéchisme dans la langue des Hurons, des Iroquois et des Algonquins.

Elle est à la fois supérieure de sa communauté d'éducatrices, directrice d'école, conseillère des notables, support des jeunes mères de famille et confidente des missionnaires.

Devant les grandes difficultés de la mission, Marie offre sa vie à Dieu pour le bien du Canada.

Elle meurt d'épuisement le vendredi saint de l'année 1672.

En Marie de l'Incarnation, la femme chrétienne s'est réalisée d'une manière exceptionnelle dans ses divers états de vie : épouse, mère, veuve, directrice d'entreprise, religieuse, mystique, missionnaire. Elle est appelée par Bossuet : « La Thérèse du Nouveau Monde. »

Canonisée par le pape François le 3 avril 2014

Compléments

Posté par saintsdefrance à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :