vendredi 1 mai 2009

St ANDRE-HUBERT FOURNET 1752-1834

       ANDRE HUBERT FOURNET
     Fête le 13 mai

Né à Maillé, près de Poitiers, André-Hubert est un écolier turbulent.

Il échoue à ses examens en Droit et s'engage dans l'armée.

Il travaille ensuite sans succès dans un commerce.

Il entre alors au séminaire de Poitiers et est ordonné prêtre.

Il mène une vie très mondaine, recevant souvent ses confrères pour de bons repas.

Prétextant son manque d'argent, il renvoie un jour un mendiant qui proteste : « Comment ! vous n'avez pas d'argent ? mais votre table en est pleine ! ».

Touché alors jusqu'au plus profond de lui-même, André-Hubert change de vie et se met au service de ses pauvres, donnant l'exemple d'une vie simple et désintéressée.

Pourchassé, traqué pendant la Révolution, il assiste ses fidèles maintes fois au péril de sa vie.

Il fonde, avec Elisabeth Bichier des Ages, les Filles de la Croix, pour instruire et secourir les pauvres.

Sa sœur (représentée sur le médaillon), lui fut d'un grand secours durant sa vie de prêtre.
Nous la voyons ici, surveillant la soupe sur le feu.
Elle est une de ces  « Aides aux prêtres » qui, dans l'ombre, soutiennent les pasteurs dans leur ministère.

Compléments