samedi 2 mai 2009

St JEAN-GABRIEL PERBOYRE 1802-1840

       JEAN GABRIEL PERBOYRE

    fête le 11 septembre

Né à Mongesty, dans le Lot, d'une pieuse famille de cultivateurs, il est attiré par les missions et entre dans la Congrégation de Saint Vincent de Paul.

Professeur de théologie, puis directeur de pensionnat à Saint-Flour, Jean-Gabriel est enfin envoyé en Chine en 1835, malgré sa santé délicate.

Il se dévoue pendant 3 ans à son apostolat, avant d'être arrêté, trahi par son guide pour 30 taëls.

Commence alors pour Jean-Gabriel une série d'impressionnantes tortures, railleries et cruautés qui auraient dû lui ôter la vie de nombreuses fois.

Il reste 9 mois en prison dans des conditions épouvantables, attendant son arrêt de mort et convertit par son immense douceur les brigands qui l'entourent.

Il est finalement attaché sur une croix et étranglé peu à peu.

Une croix lumineuse apparaît dans le ciel à la vue des spectateurs.

Son long martyre retrace d'une manière exceptionnelle la passion de Notre Seigneur (trahison, arrestation, emprisonnement, tortures, mort sur une croix). Il est le premier martyr de Chine.

Les deux maximes de Jean Gabriel sont : "On ne fait du bien dans les âmes que par la prière"

et : "Dans tout ce que vous faites, ne travaillez que pour plaire à Dieu, sans cela vous perdriez votre temps et vos peines".

Compléments

voir le site de saint Jean Gabriel ici