mardi 5 mai 2009

Ste CATHERINE LABOURE 1806-1876

   

CATHERINE LABOURE

    Fête le 31 décembre au martyrologe romain 

            Fête locale le 28 novembre

Née à Fain les Moutiers, dans la côte d'Or, Catherine est la 8ème d’une famille de cultivateurs de 10 enfants. Elle n'a que 9 ans lorsque sa mère meurt.

En 1830, elle entre au noviciat des Filles de la Charité, rue du Bac.

Durant la nuit du 18 Juillet 1830, la jeune novice est invitée par un enfant qui n'est autre que son ange gardien, à se rendre à la chapelle où l'attend la Sainte Vierge.
L'entretien dure plus de 2 heures.

Catherine reçoit la mission de faire frapper une médaille : la Médaille Miraculeuse, dont les bienfaits n'ont cessé de se répandre jusqu'à nos jours dans le monde entier.

Sur la médaille sont gravés ces mots : " O Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous".

Au verso se trouve un M surmonté d'une croix et au bas, les Saints Cœurs de Jésus et Marie.


Après avoir confié tout cela à son directeur spirituel uniquement, Catherine continue à vivre pendant 46 ans dans l'obscurité au sein de sa communauté, s'occupant des vieillards, soignant les malades, travaillant au poulailler.

Avec sa finesse de paysanne, elle déjoue les questions indiscrètes, s'efforçant toute sa vie de garder l'incognito.

La Sainte Vierge dit à Catherine en lui montrant la médaille : « Tous ceux qui la porteront recevront de grandes grâces ».

Très rapidement, les miracles avec le port de la médaille se multiplient au point que la médaille est couramment qualifiée de "médaille miraculeuse".

En 1839, plus de 10 millions d'exemplaires en sont répandus et les récits de guérison arrivent de tous les coins du monde.

Compléments

Posté par saintsdefrance à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :